O comme Ode à la Main Gauche et à Oz’arts du Jour…Ô Toulouse!

28872798_10215990880029120_4719479277966327808_n

Oh les beaux jours de la gravure dans ma ville de Toulouse!

J’ai la chance de faire de la gravure depuis quelques années dans l’atelier de La Main Gauche, et d’avoir pu exposer mon travail dans un autre lieu à découvrir dans cette ville: la Galerie associative Oz’arts du Jour.

Voici donc un billet en forme d’hommage, une ode pour dire merci, tout simplement.

Merci à La Main Gauche et aux deux personnes qui l’animent: Bilitis Farreny et Nathalie Tousnakhoff. Je ne compte plus le nombre de jeudis passés en la compagnie de Bilitis et des élèves qui comme moi suivent des cours dans cet atelier. Beaucoup sont passés, certains sont partis, et moi je suis restée. Ca en devient presque suspect et à chaque fin d’année j’ai droit à :  « Tu sais, si tu veux aller voir ailleurs, je ne t’en voudrais pas. Mais je ne dis pas ça pour que tu partes!  »  Et chaque année je rempile. Pourquoi? C’est difficile à dire… Rien de formel dans cet atelier, et peu d’accompagnement pédagogique au sens où certains l’entendent mais… Mais des conseils, une écoute, un regard bienveillant. Jugez plutôt en regardant cette video

Et puis La Main Gauche c’est aussi une atmosphère inimitable et indescriptible, et ça la vidéo ne vous le dira pas! Les conversations vont bon train, et vont du plus sage au graveleux. Le « Graveleux » ce n’est pas ce que vous croyez. C’est juste des histoires de filles de tous âges qui, tout en gravant, encrant, vernissant, aquatintant, parlent sans frein et souvent  des relations femmes-hommes. Je résumerai ça en disant : Femme qui grave n’a pas la langue dans sa poche ni froid aux yeux!  Même les garçons de l’atelier y trouvent leur compte et se  marrent bien.

La Main Gauche enfin ce sont  des stages  d’approfondissement comme nulle part ailleurs. Manière noire, burin, et même estampe japonaise avec Miriam Zegrer qui 2 semaines par an vient transmettre le savoir de son Druckatelier en direct de Berlin.

O comme Oz’arts du Jour aussi…Merci à cette association que j’ai rejointe il y deux ans et où j’ai  exposé mes gravures jusqu’en décembre dernier aux côtés de la fée des lieux Vanaja Braibant et de bien d’autres artistes: autant  de belles personnes et de belles rencontres. Grâce à tous, j’ai eu là encore l’impression de trouver une place au coeur de ma ville natale en tant qu’artiste. C’est bien quand une ville devient plus qu’un lieu de travail, mais aussi un lieu pour cheminer et avancer dans son parcours artistique en se sentant accompagnée. Là aussi, bienveillance est le maître-mot, même si la vie de l’association n’est pas toujours un long fleuve tranquille. » Bien-sûr nous eûmes des orages », comme dans la chanson… mais c’est avec grand plaisir que j’exposerai fin 2018 dans notre galerie qui s’est récemment agrandie d’un nouvel espace d’expo, tout beau, tout neuf.

Ce sera un duo  début décembre avec une des créatrices de l’association: Creami qui a une passion pour l’origami qu’elle décline sous de nombreuses formes: objets, bijoux, cadres… mais  ooooooo que c’est loin encore!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s